les dés

Elementaire

Dés - Dictionnaire illustré gratuit en ligne

Toutes les photos et images peuvent être utilisées gratuitement pour un usage personnel et non commercial.
En tant qu'enseignant, vous pouvez également les utiliser gratuitement dans votre classe.
Aidez-nous à créer de nouvelles images et à maintenir ce site gratuit en faisant un don - merci!
faire un don

Images Dés correspondantes

Information retrieved from Wikipedia.

Dés infos et liens

  • Les Dés les plus courants sont des petits cubes de 1 à 2 cm de côté , possédant donc 6 faces numérotées de 1 à 6, généralement à l’aide de motifs de points.
  • Les arêtes possèdent un biseau arrondi, pour qu’il roule plus facilement .
  • Il arrive quelquefois qu’un dé à 6 faces s’arrête sur un de ses coins s’il est lancé sur une nappe en dentelle, ou en étoffe suffisamment molle.
  • Les Dés sont jetés afin de fournir des nombres aléatoires, généralement pour les jeux de hasard, et sont donc un exemple de générateur de nombres aléatoires.
  • Ce biais peut être réduit, comme dans le cas des Dés asiatiques où la face numérotée 1 possède un trou largement plus grand que les autres, ou dans le cas des Dés utilisés dans les casinos où des marques sont pratiquées sur la surface .
  • Il n’est pas possible de déterminer précisément l’apparition des Dés et leur distinction des osselets, les écrivains antiques semblant confondre les deux jeux.
  • Le jeu de dé est mentionné dans le Rig-Veda et l’Atharvaveda indiens .
  • Les jeux de Dés furent populaires ensuite à Rome, particulièrement pendant les jours fastes de l’Empire romain, bien qu’ils fussent interdits, sauf pendant les Saturnales.
  • Horace décrivit par exemple ce qu’il présentait comme un jeune homme typique de l’époque, qui perdait son temps aux Dés plutôt qu’à dompter son cheval.
  • Tacite rapporte que les tribus germaniques adoraient particulièrement les Dés et étaient prêtes à mettre en jeu leur propre liberté après avoir perdu tout le reste.
  • Plusieurs siècles plus tard, les Dés devinrent le passe-temps des chevaliers et des écoles, et des guildes de Dés existèrent.
  • En Inde, les Dés étaient utilisés notamment pour jouer au Chaturanga, un des ancêtres du jeu d’échecs.
  • On a d’ailleurs retrouvé en France des jeux d’échecs proche du Chaturanga, datant de l’époque romane et se jouant également avec des Dés, où le roi présentait les attributs de Charlemagne.
  • Certains Dés ont la forme d’un polyèdre autre que le cube.